Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez le guide

Visitez Valparaiso 1 

En perte de repères?

Vieux, Pas Périmé

Blogs à voir

Un prof à mourir de rire
 
Réseau de blogs latinos francophones

Histoires de coeur et de fesses de Nina et les vingtenaires

Dans les coulisses du journalisme

Un citoyen propose son programme politique

Ca fait penser à Sex & the City

Jean Véronis décrypte le langage des politiques

Drôle, féroce et un poil vulgaire

Un autre regard sur le Brésil

Les tribulations d'Eulalie et M. Muche

31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 07:29

Non, ce n'est pas une nouvelle application super-tendance d'iPhone. Mais une technologie japonaise d'utilité publique, qui va bientôt être mise en place au Chili. Elle permet de détecter un séisme de grande magnitude ou un tsunami quelques secondes avant qu'il ait lieu, et d'aviser automatiquement la population par messages d'urgence à la télévision et sur les téléphones portables. Quelques secondes seulement, parce que les séismes sont impossibles à prévoir à l'avance. Le séisme, c'est l'invité surprise, le trublion par excellence.

 

Comment ca marche? D'abord, il faut placer plusieurs milliers de capteurs sismiques un peu partout dans le pays, et les mettre en réseau avec un ordinateur central. Dans le cas du Chili, ce serait vraisemblablement l'Office nationale d'Urgence (Onemi), déjà chargée d'informer la population en cas de catastrophe naturelle et de coordonner les secours. Les capteurs envoient des informations en temps réel, ce qui permet aux sismologues de relayer immédiatement l'alerte s'ils détectent les prémices d'une forte secousse.

 

Ensuite, il faut relier cet ordinateur central avec le système national de transmission par satellite. C'est là que la technologie japonaise, baptisée ISDB-T, entre en jeu. Sitôt le signal d'alerte envoyé par l'ordinateur central, toutes les télévisions digitales du pays changent leur programmation normale et apparaît un écran indiquant la nature de l'événement (séisme ou tsunami), le lieu exact, l'intensité attendue, et les consignes d'évacuation. Simultanément, le même écran apparaît sur tous les téléphones mobiles. Et si les appareils sont éteints, l'alerte les allume automatiquement!

 

Vous ne disposez que de quelques secondes pour prendre la poudre d'escampettes, mais ca peut suffir pour sauver des milliers de vie. Cette nouvelle technologie devrait être opérationnelle au Chili d'ici fin 2011 pour les portables, et fin 2014 pour la télévision numérique, qui devrait couvrir alors 85% du territoire. Si vous êtes dans les 15% restant, pas de chance! Il faudra faire sans, comme avant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires