Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez le guide

Visitez Valparaiso 1 

En perte de repères?

Vieux, Pas Périmé

Blogs à voir

Un prof à mourir de rire
 
Réseau de blogs latinos francophones

Histoires de coeur et de fesses de Nina et les vingtenaires

Dans les coulisses du journalisme

Un citoyen propose son programme politique

Ca fait penser à Sex & the City

Jean Véronis décrypte le langage des politiques

Drôle, féroce et un poil vulgaire

Un autre regard sur le Brésil

Les tribulations d'Eulalie et M. Muche

17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 22:08

Ami sur Fesse-bouc, contact sur LinkedIn, connaissance sur Tout-y-Taire... Les réseaux sociaux changent la donne des rapports humains, et notre rapport au monde. Pour le pire, mais aussi pour le meilleur. Bouffée d'air pour les timides maladifs, de liberté pour les oppressés, outil de lutte contre la désinformation, plate-forme démocratique... Fesse-Bouc, Tout-y-Taire et consorts sont devenus une sorte de grand forum mondial, un espace encore à peu près libre.

 

Mais ces qualités indéniables masquent une réalité inquiétante. Les réseaux sociaux ne font pas que changer les relations humaines, ils les faussent. Je ne veux pas parler des voyeurs, des narcissistes, des usagers manipulateurs qui se cachent derrière une double personnalité, et autres parasites qui pullulent sur le web. Ni des "amis" qui entrent dans votre existence virtuelle et disparaissent du jour au lendemain sans explication, bonjour l'amitié! Je ne veux pas parler non plus des accros au chat qui délaissent leurs amis de la vie réelle au profit des contacts virtuels. Tout cela a été dit et documenté depuis longtemps. Je veux parler de ce que j'appelle les faux-amis.

 

Qu'est-ce qu'un faux-ami? Quelqu'un, ou plutôt une entité, qui cherche à établir des liens soi-disant d'amitié avec d'autres internautes, alors que son seul but est d'user ces relations nouvelles pour son propre bénéfice. Par exemple, je pourrais très bien multiplier les contacts sur Fesse-Bouc, et une fois la confiance et la relation amicale installée, me vendre comme consultant, prêcher pour telle politicien ou religion, ou promotionner un produit. Une fois que j'ai gagné votre sympathie et votre confiance, c'est bien plus facile de vous endoctriner. Pensez-y: quand plusieurs amis en qui vous avez confiance vous recommandent un film, en dépit des mauvaises critiques que vous avez lues, que faites-vous? Vous écoutez vos amis. C'est ce que les faux-amis cherchent à faire.

 

Est-ce immoral? Cela dépend. Si, dès le départ, il est clairement établi que la personne est là pour faire du business ou du recrutement, c'est juste une stratégie marketing, plus sympathique et moins débilisante que les pubs à la télé. C'est humaniser un produit ou une marque, rien de plus. S'enregistrer sur Fesse-Bouc et Tout-y-Taire comme "Machin-Truc, consultant", ou "Zébulon, représentant le groupe Tartampion", et échanger amicalement avec les internautes tout en faisant sa promotion, ca n'a rien de mal: Les usagers savent clairement à qui ils ont à faire, et que toute relation "amicale" a des chances d'être biaisée par les intérêts de Machin-Truc et Zébulon.

 

Mais dans le cas contraire, si l'internaute ne dévoile ses véritables intentions qu'une fois établie une relation "amicale", c'est de l'abus de confiance. Et comme Internet, et notamment les réseaux sociaux, demeure un domaine relativement libre de règles et de contrôle, les usurpateurs et profiteurs s'en donnent à coeur joie. Certains sont assez doués pour vous persuader d'acheter des graines de palmier alors que vous vivez entre deux glaciers en Patagonie!

 

Ne vous méprenez point, je ne souhaite pas un renforcement du contrôle d'Internet. Mais une meilleur information pour les utilisateurs. Qui doivent se rappeler qu'il y a un monde qui les attend au-delà du miroir aux alouettes.

 

Et toi, tu veux être mon ami?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

balladine 05/09/2011 19:14



De vrais amis, dans la vie, on n'en a pas beaucoup en général, je dirais qu'ils se comptent sur les doigts d'une main  ensuite ce sont les copains et viennent enfin les connaissances... à
nous de faire le tri comme dans la vraie vie



@tom 06/09/2011 05:30



exactement! mais il y a des gens (beaucoup de gens) qui ne savent pas faire le tri...



Francis 19/05/2011 20:10


Oui.