Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez le guide

Visitez Valparaiso 1 

En perte de repères?

Vieux, Pas Périmé

Blogs à voir

Un prof à mourir de rire
 
Réseau de blogs latinos francophones

Histoires de coeur et de fesses de Nina et les vingtenaires

Dans les coulisses du journalisme

Un citoyen propose son programme politique

Ca fait penser à Sex & the City

Jean Véronis décrypte le langage des politiques

Drôle, féroce et un poil vulgaire

Un autre regard sur le Brésil

Les tribulations d'Eulalie et M. Muche

18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 16:40

Nous autres Francais, nous avons un problème (enfin, on en a plusieurs, mais je veux parler de l'un d'entre eux en particulier). Nous sommes champions pour critiquer. Mais nous n'avons pas exactement la culture d'aller au-delà de la critique et de chercher des solutions. De là, peut-être, nous vient ce négativisme qui nous caractérise. Je n'invente rien: il y a plein d'études qui indiquent que les Francais sont parmi les plus grands consommateurs d'antidépresseurs et de psychothérapistes, parmi les plus pessimistes, etc.

 

Pire encore: en plus de cette manie de se plaindre sans vraiment chercher comment améliorer les choses, le cynisme de notre époque tend à décourager ceux qui, en plus de pointer du doigt les problèmes, tentent d'aller de l'avant. Les donneurs de lecon, on les appelle. Et ca touche tout le monde: politiciens, journalistes, philosophes ou tout autre leader d'opinion, mais aussi les personnes lambda qui émettent leur opinion.

 

Ce que l'on reproche aux donneurs de lecon, entre autres, c'est qu'il est facile de disserter et de discourir, mais que ce n'est pas ca qui fait avancer le schmilblick. Et puis pour qui il se prend, celui-là, pour penser qu'il est la voix de la sagesse? C'est irritant, Monsieur-Je-Sais-Tout! Certes, mais ceux qui critiquent les donneurs de lecon ne font pas plus avancer les choses. Au contraire, ils battent en brèche les bonnes intentions. Très constructif!

 

Suis-je un donneur de lecon pour mettre le doigt sur ce phénomème franco-francais? Peut-être. Mais si c'est le cas, je l'assume et j'en suis fier. Car il serait temps que cette attitude stupide change. Car la critique qui n'amène à rien à uniquement pour effet de propager amertume et frustration. Alors s'il-vous-plaît, moquez les donneurs de lecon autant que vous voulez, mais accordez un peu de crédit à leurs idées et à leur tentative de faire bouger les choses. Ce serait un bon début.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MILLA 11/08/2011 21:52



Bonjour,


felicitaciones por el blog porque hay ideas interesantes, explicadas de manera clara y bien redactada...(es mi "deformación" periodística...)


He estado en Paris por tres años. Este año vuelvo por 1 año más. Sin embargo, me estaba preguntando que en el tiempo que he estado allá nunca he podido absorver, comprender o "capturar" la
idiosincracia o códigos sociales, forma de ser del francés medio (ojo: digo francés, no parisino porque sé que es muy diferente). Luego, también entiendo las diferencias regionales que
existen....pero no logro entender la forma de ser del francés medio. ¿Es posible que usted me lo explique?


Soy chilena y entiendo muy bien los códigos sociales que existen en santiago y chile en general...pero por más que lo he intentado, no logro entender los de los franceses...Au secours!


Espero que pueda escribir algo al respecto. De todos modos, pienso que es un buen punto de reflexión cuando uno es viajero. El tema es complicado, pero no imposible. 


Muchos saludos!!


Sandra.



@tom 03/09/2011 06:41



los codigos sociales de los Franceses... Uff! eso si que es complicado, especialmente para mi que he estado afuera por 5 años ahora... Pero si me das una ejemplo concreto, una situacion, quizas
podria responder mejor...



chakito 22/04/2011 15:16



... et vive le parti socialiste !! (ironie au 124ème degré)



@tom 23/04/2011 01:21



pas besoin d'aller si bas! 4e degré aurait suffi ;)



bny 19/04/2011 11:27



C'est vrai quoi, y'en a marre de ces français qui se plaignent de tout !!! ; )